JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert. Ohne JavaScript funktioniert die Website nicht korrekt.
Top

Actuel

Ordonnance de l’OSAV

23. October 2018

Ordonnance de l’OSAV (Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires) sur les mesures de sauvegarde contre la propagation de la peste porcine africaine par les échanges d’importation, de transit et d’exportation avec les États membres de l’Union européenne, de l’Islande et de la Norvège
Modification du 17 octobre 2018

La modification de l’ordonnance de l’OSAV a conduit à des incertitudes et malentendus parmi les chasseurs. Après consultation avec différents services et interprétation du texte de l’ordonnance, nous vous informons comme suit:

  • l’ordonnance concerne en premier lieu l’importation de sangliers vivants (ce qui ne devrait pas affecter les chasseurs);
  • l’ordonnance régit en outre l’importation de produits animaux, donc concrètement l’importation de viande et de produits à base de viande de sangliers. L’importation de produits animaux en provenance de pays de l’UE, figurant sur la liste, est interdite.
  • L’importation de produits animaux des États voisins, Allemagne, France et Autriche, n’est pas interdite. Ces pays ne figurent pas sur la liste des États menacés.
  • L’importation de produits animaux en provenance de Tchéquie et de Hongrie reste interdite. Ces pays figuraient déjà sur la liste des interdictions d’importation.

Pour les chasseresses et chasseurs, il est important de respecter les règles d’hygiène de l’État fédéral et des administrations cantonales. L’introduction de la peste porcine africaine après des chasses dans les pays touchés par un foyer d’épizootie peut s’effectuer directement via les vêtements, les chaussures, les armes ou les véhicules. Il est donc impératif de veiller à nettoyer en conséquence les vêtements, chaussures, armes et véhicules après des chasses dans les régions correspondantes. Nous attirons ici explicitement l’attention sur la notice pour les chasseurs, consacrée à la peste porcine, publiée par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires.

Ainsi que les sites Internet suivants:

Nous prions les chasseurs de bien vouloir tenir compte des présentes explications.

ChasseSuisse est soutenue par: